Journées de l'innovation en Ardèche (2016-2017)

Thumbnail

Accédez directement aux différents chapitres de cette page :

La proposition pour le département de l’Ardèche d’organiser conjointement avec Francis Petit (CARDIE) de l’Académie de Grenoble) des journées de l’innovation constitue à la fois une conséquence et une ambition. Une conséquence d’abord. Alors que l’Education nationale parvient au terme d’un cycle de réformes à tous les niveaux d’enseignement, il est d’autant plus essentiel de nous intéresser à ce qui se passe dans les établissements et particulièrement à l’intérieur des classes. Nous partageons la conviction que les enseignants œuvrent chaque jour avec engagement et conscience professionnelle pour la réussite des élèves et qu’à ce titre, ils font preuve de créativité voire d’innovation. Une ambition ensuite. On le sait, l’acte d’enseignement est complexe tant les enseignants doivent prendre en charge des élèves différents, les aider à résoudre leurs difficultés et à révéler leurs potentiels. C’est pourquoi, les enseignants doivent pouvoir bénéficier d’un accompagnement professionnalisé et professionnalisant. Un accompagnement qui cherche à comprendre leur démarche, les aide à la formaliser et les engage à mobiliser les leviers pour la faire évoluer. Avec l’accord de Mme le Recteur de Grenoble, ces journées de l’innovation programmées les 22 et 23 novembre 2016 puis les 19 et 20 janvier 2017 concerneront trois zones départementales (nord, centre et sud) et plus globalement le département. Elles réuniront des inspecteurs, des chefs d’établissements, des conseillers pédagogiques, des chargés de mission, des enseignants. Des professionnels qui, par leur positionnement, sont au quotidien en situation de tierce personne lorsqu’il s’agit d’observer une classe et de réfléchir sur l’articulation entre enseignement et apprentissage. Ces journées visent à inscrire ces personnes dans une démarche de développement professionnel et de construction de compétences spécifiques à l’accompagnement des enseignants. L’objet de réflexion choisi pose la problématique professionnelle suivante : dans quelle mesure la situation pédagogique proposée aux élèves déclenche réellement leur mise en activité pour apprendre ? Les échanges prendront appui sur des pratiques enseignantes identifiées dans les premier et second degrés en Ardèche. Que les enseignants, personnels de direction et d’inspection qui ont accepté de donner à voir ou à attendre des démarches d’enseignement soient ici remerciés.

Christophe Mauny, IA-DASEN de l’Ardèche

Retrouvez le programme de la journée du 22 novembre 2016 à Vernoux-en-Vivarais

Fichier

Compte-rendus des ateliers du 22 novembre 2016

(cliquez sur les documents ci-dessous pour accéder aux compte-rendus des trois ateliers)

Adobe Spark Page

Thumbnail
Thumbnail

Compte-rendu des ateliers du 23 novembre 2016

Thumbnail

Retrouvez également cette carte en contexte sur le site du SEPIA de l'Académie de Lille

Fait avec Padlet

Fait avec Padlet
Auteur : csutera
Publié le 03/07/2018
Modifié le 03/07/2018